L'AUBAINE DU CONTRAT DE JAKE EVANS

3 oct 2021 à 21h18      DAVID ARMONI
Considéré comme le troisième centre de la formation des Canadiens de Montréal pour le début de la campagne, Jake Evans vient de s'assurer d'un avenir avec la Sainte-Flanelle jusqu'en 2025.

À sa dernière année contractuelle avec l'équipe, Jake Evans a obtenu un sacré vote de confiance de la part de son directeur général Marc Bergevin, lui qui a consenti à un contrat de trois saisons avec un salaire annuel de 1,7 M$.


Le contrat débutera après la présente campagne 2021-2022, ce qui veut dire que son nouveau contrat prendra fin à l'issue de la saison 2024-2025. En 47 parties la saison dernière, Evans a démontré qu'il pouvait accomplir des missions défensives contre les meilleurs patineurs de la division canadienne.

Lors de la campagne 2021, le centre de 25 ans a inscrit 13 points, dont trois buts, lors de ses 47 joutes disputées avec le Bleu-blanc-rouge. Blessé violemment après un coup à la tête déplorable de la part de Mark Scheifele au premier match du CH face aux Jets de Winnipeg en deuxième ronde, il a subi une grave commotion cérébrale.

Avec les départs de Phillip Danault et de Jesperi Kotkaniemi, Jake Evans aura un rôle plus important en 2021-2022. Celui-ci sera appelé à affronter les éléments du top-6 adverse à plusieurs occasions pour permettre au trio de Christian Dvorak ou de Nick Suzuki d'affronter le troisième ou quatrième trio adverse.

Avec un salaire de 1,7 M$ pour les trois prochaines saisons à partir de 2022-2023, cela signifie que Marc Bergevin aura un troisième centre de qualité capable de remplir les missions défensives à faible coût pour les quatre prochaines années. Jake Evans aura 29 ans quand il devra renégocier son contrat professionnel.
PRÉSENTEMENT EN FEU