RYAN POEHLING EST TOUJOURS À LA RECHERCHE DE QUELQUE CHOSE DE PRÉCIS

7 oct 2021 à 12h26      JEFF DROUIN
Lors du dernier couperet, Michael Pezzetta, qui a connu un camp d'entraînement et des joutes préparatoires du tonnerre, a été « coupé », puis soumis au ballottage avant de se rendre avec le Rocket de Laval. S'il avait été un choix de premier tour, Pezzetta se taillait certes un poste avec le Bleu-Blanc-Rouge, comme c'est en train de se produire pour Ryan Poehling.

Maxim Lapierre a d'ailleurs touché LE point faible principal de Poehling via les ondes du 98,5 Sports :

« Ça doit commencer par lui. Il doit trouver son identité. Ce qu'il veut apporter aux Canadiens de Montréal. Quand tu le vois sur la patinoire, tu ne sais pas ce qui se passe dans sa tête. Tu ne te dis pas que Poehling a décidé de brasser ce soir ou qu'il veut patiner avec la rondelle ou qu'il veut aller se positionner devant le filet. On n'a aucune idée c'est quoi son identité. On voit les outils, mais comme on dit souvent, il manque le coffre! » - Lapierre


Dans le mille. Le numéro 25 se promène avec presque tous les outils, mais celui-ci n'a pas de coffre pour les ranger. En ce moment, il se retrouve là où il est grâce à son statut de 1er choix et également en raison de son excellente campagne 2021, alors qu'il a récolté 25 points en 28 matchs.
PRÉSENTEMENT EN FEU